Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable

Agir en faveur de la biodiversité

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 janvier 2012 (modifié le 6 avril 2012)

Préservation de la ressource en eau


La DIR Ouest poursuit la mise aux normes de l’assainissement routier. Après détermination d’un programme prioritaires de secteurs à protéger, elle va lancer en 2012 des études et des travaux de création ou de mise aux normes de bassins tampons pour prévenir le risque de pollution accidentelle et protéger les captages d’eau potable.


Bassin tampon de Pont Lagot

Développement des modes de gestion écologiques des dépendances vertes


  • Fauchage raisonné
    Pour entretenir les dépendances vertes, véritables écosystèmes des bords de route, la DIR Ouest a engagé sur certains secteurs, la pratique du fauchage raisonné pour limiter l’impact sur le milieu naturel, notamment la faune et la flore.
  • Réduction de l’emploi des produits phytosanitaires
    Elle s’engage également dans la réduction de l’emploi des produits phytosanitaires. Elle développe ainsi les plantations de haies sur les délaissés routiers afin de faciliter leur entretien. Enfin, des expérimentations de techniques alternatives ou de produits innovants sont en cours pour diminuer encore l’emploi des produits phytosanitaires.
  • Lutte contre les plantes invasives
    La prolifération d’espèces invasives est considérée comme une des causes majeures de perte de biodiversité dans le monde. Les plantes invasives sont des espèces exotiques qui, par leur prolifération, transforment et dégradent les milieux naturels de manière plus ou moins irréversible.
    Les agents d’exploitation ont été formés au printemps 2011 à la reconnaissance des plantes invasives afin de participer à leur destruction.
    Plantes invasives
  • Protection de la faune - Création de passage à loutres
    La DIR Ouest agit pour la protection de la faune sur son réseau : création de passages à faunes sur les chantiers neufs et financement de nouveaux aménagements sur le réseau existant.
    Un partenariat avec le GMB (Groupe Mammalogique Breton) vient d’être engagé à cet effet.
    Passage à loutres (Châteauneuf du Faou)