Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Espaces professionnels

Aménagement de voies réservées aux transports en commun pour circuler plus facilement aux heures de pointe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 septembre 2021 (modifié le 22 septembre 2021)

À partir du mois de septembre, 2 voies réservées aux transports en commun (VRTC) seront aménagées sur :

  • la RN137 à Rennes, entre la RD34 (échangeur de la Contrie) et la porte d’Alma, en direction de Rennes, au niveau des communes de Chartres-de-Bretagne et de Noyal-Chatillon-sur-Seiche
  • l’A83 à Nantes, entre la RD178 et la porte des Sorinières, en direction de Nantes, au niveau des communes de Vertou et des Sorinières.

L’aménagement de ces voies réservées sera réalisée en plusieurs phases, de septembre 2021 jusqu’à l’été 2022.

Les travaux consistent à élargir légèrement la bande d’arrêt d’urgence pour permettre aux transports en commun réguliers de circuler plus facilement durant les heures de pointe.Pour ce faire, les dispositifs de sécurité et les équipements de la route seront déplacés et modernisés et la chaussée sera rénovée sur l’ensemble des voies de circulation.

Quelles incidences pour les usagers et les riverains ?

Pour limiter l’impact du chantier sur les conditions de circulation et assurer la sécurité des usagers et des équipes qui interviendront sur le chantier, les voies de circulation seront réduites afin de pouvoir réaliser les travaux sur la bande d’arrêt d’urgence, sans limiter le nombre de voies de circulation.
Ces chantiers seront principalement réalisés en journée.

Quelles améliorations pour les usagers et les riverains ?

Cette opération sera également l’occasion pour la DIR Ouest de moderniser et d’améliorer l’infrastructure sur la zone concernée.
La chaussée sera rénovée sur l’ensemble des voies de circulation, en direction de Rennes. Les travaux permettront également d’améliorer les dispositifs et bassins d’assainissement récupérant les eaux de la chaussée par adaptation des capacités de rétention et de traitement.

Comment fonctionnera cette voie réservée ?

Cet aménagement vise à permettre aux transports en commun réguliers et quotidiens, d’éviter les zones de congestion durant les heures de pointes. Ainsi, ils gagneront en régularité et réduiront leur temps de parcours.

Cet aménagement, réalisé sur la bande d’arrêt d’urgence, a été conçu pour garantir les conditions de sécurité des automobilistes et des services d’intervention :

  • la limitation de vitesse sera donc fixée à 70 km/h sur la voie réservée
  • la voie réservée ne sera ouverte qu’à un nombre ciblé de transports en commun, pour permettre une intervention plus aisée, en cas de panne ou d’accident sur ce secteur.

Pendant ces travaux, les conducteurs sont invités à la plus grande prudence et au respect scrupuleux de la réglementation précisée par la signalisation mise en place, pour leur sécurité et celle des intervenants sur le chantier.


Télécharger :