Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
FAQ

Comment procéder en cas de panne sur une route nationale ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 novembre 2016 (modifié le 12 février 2020)

Tout d’abord, il faut essayer, dans la mesure du possible de rejoindre un refuge, et au moins de dégager au maximum les voies de circulation.

Il faut :

  • Allumer les feux de détresse ;
  • Mettre le gilet de haute visibilité ;
  • Se mettre en sécurité en s’éloignant le plus possible du trafic, en passant avec prudence derrière le dispositif de retenu des véhicules s’il existe ;
  • sur routes bidirectionnelles, placer le triangle de sécurité 30m au moins du véhicule sur la chaussée ;
  • sur routes à chaussées séparées, il est interdit et surtout très dangereux de se déplacer à pied sur la bande d’arrêt d’urgence ;
  • et après avertir les forces de secours en composant le 17.

Pour que cet appel soit le plus efficace possible, les refuges (anciennement les lieux d’implantation des postes d’appel d’urgence) sont équipés d’un panneau qui indique votre localisation exacte qu’il est important de répéter lors de votre appel.

Les forces de l’ordre répercuteront alors votre appel vers un professionnel apte à vous dépanner ou à assurer l’enlèvement de votre véhicule en toute sécurité.

*ATTENTION*
Il est rappelé que le stationnement est interdit le long des voies de circulation du réseau routier national et en cas d’immobilisation ou d’abandon les forces de l’ordre procéderont, à l’enlèvement de votre véhicule à vos frais.