Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité routière

Face à des conducteurs qui peinent à adopter des comportements responsables au volant, il faut agir pour la sécurité des personnels qui travaillent sur les routes !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 juin 2019

À la veille des départs en vacances, la DIR Ouest dresse un état des lieux de l’accidentalité sur ses zones de chantier et d’intervention : 34 accidents en 2018 sur des matériels de signalisations traditionnelles ou lumineuses contre 20 en moyenne chaque année depuis 10 ans, et déjà 11 accidents depuis le début de l’année, avec toujours une grande proportion de Poids Lourds. Si ces accidents n’ont heureusement pas fait de victimes au sein des personnels de la DIR Ouest, ils posent cependant un problème de sécurité routière, occasionnant des blessés parmi les usagers et une lourde charge psychologique pour les agents intervenant quotidiennement sur le réseau. Plusieurs questions se posent face aux comportements des usagers conducteurs et des professionnels de la route : Savent-ils gérer leur fatigue au volant ? Sont-ils respectueux des règles ? Sont-ils attentifs aux autres usagers ? Ont-ils conscience de l’incidence de distracteurs sur leur conduite ? En attendant de pouvoir un jour répondre précisément à ces questions, il est impératif d’agir, et la DIR Ouest est en action !

  • Zoom sur la sensibilisation des chauffeurs poids lourds

Dans la continuité de la démarche « ne rendons pas son métier mortel » d’octobre 2015, la direction des infrastructures et des transports (DIT) a conclu un partenariat avec des organismes de formation et des fédérations de transporteurs pour sensibiliser les chauffeurs poids lourds à la sécurité aux abords de nos zones d’intervention. Les véhicules PL sont impliqués dans 35 % des accidents alors qu’ils ne représentent que 13 % du trafic total sur nos routes.

Un comité de suivi a été créé à l’initiative de la DIR Ouest …
Créé en fin d’année 2018, un comité de suivi interdépartemental regroupe des services de l’État - DIR Ouest (pilote), DREAL Bretagne et DREAL Pays de la Loire -, des organismes de formation (AFTRAL, ECF, FORGET formation), des fédérations de transporteurs (FNTR, FNTV, OTRE) et d’autres partenaires (DDTM 35, SRE35). Ce comité a déjà eu l’occasion de se réunir 3 fois.

… et des actions sont déjà engagées :
L’objectif principal est de sensibiliser tous les formateurs intervenant dans des centres de formation du territoire de la DIR Ouest à l’aide d’une valise pédagogique qui pourra être déclinée lors des formations initiales et continues des conducteurs PL. Tous les moniteurs des organismes de formations mais également les moniteurs d’entreprise, formateurs internes, seront ciblés. L’utilisation de vidéos ou des masques de réalité virtuelle a été plébiscitée en janvier dernier lors d’une séance test au centre de formation de l’AFTRAL à Ste Luce sur Loire (44).

En complément, chaque membre du comité agit pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes possibles. D’ici la fin de l’année, des agents volontaires de la DIR Ouest participeront à des séances de formation au contact des conducteurs PL. Par leurs témoignages ils favoriseront les échanges et apporteront une dimension encore plus humaine à notre action de sensibilisation !

  • Zoom sur la sensibilisation des enfants

Un rendez-vous annuel …
La foire de Rennes, rendez-vous annuel pour la DIR Ouest depuis 2014, est l’occasion de rencontrer de nombreux visiteurs (petits et grands) à qui nous faisons connaître nos métiers. C’est également l’occasion de les sensibiliser au sujet de la sécurité des personnels qu’ils croisent sur leurs routes, d’échanger avec eux sur les comportements dangereux au volant (vitesse, téléphone portable, alcool, stupéfiants, hypovigilance).

… pour sensibiliser les conducteurs de demain
Cette année, en 9 jours à la foire de Rennes, 3000 enfants et leur famille ont été accueillis sur le stand de la DIR Ouest et sensibilisés aux consignes de sécurité. Ils ont pu ainsi découvrir le métier d’agent de la route à l’aide de notre circuit pédagogique avec fourgons, voitures, dépanneuse, véhicules pompier et gendarmerie. Ils ont pu également participer à l’animation coloriage thématique : « dessine-moi la route » ou simplement s’entretenir avec les personnels présents.

  • Zoom sur l’expérimentation d’un dispositif « FLR90 »

Pour limiter à 90 km/h la vitesse au droit des zones de chantier ou d’intervention …
Pour agir, il ne faut pas hésiter à recueillir les idées innovantes pouvant améliorer la sécurité des agents travaillant sur la route et à expérimenter. Ainsi, encouragée par le préfet du Finistère lui-même, la DIR Ouest s’est proposée d’expérimenter l’abaissement de la Vitesse Maximum Autorisé au-delà des Flèches Lumineuses de Rabattement (FLR), sur la longueur des zones qu’elles neutralisent pour un chantier ou une intervention des personnels.
La DIR Ouest, gestionnaire de route et grande utilisatrice de FLR sur son réseau à 2X2 voies, en partenariat avec les services centraux des ministères de la transition écologique solidaire et de l’intérieur, a conçu un nouveau signal prescrivant d’abaisser la vitesse à 90 km/h lors de la neutralisation d’une voie, comme cela se fait lors d’une neutralisation de voie . Une limitation de vitesse est donc prescrite dans ce cas, là où aujourd’hui le code de la route oblige simplement à la prudence.

une première étape est franchie

La première étape imposée à cette expérimentation, avant toutes actions sur le terrain, consistait à s’assurer de la compréhension de cette nouvelle signalisation par les usagers. Pour ce faire, le dispositif a été présenté à la foire de Rennes, et une enquête "compréhension des usagers de la route" a été menée avec l’aide de deux stagiaires de l’Université Rennes2, étudiantes en Psychologie Sociale, du Travail et des Organisations, Ingénierie Psychosociale et Cognitive. À l’issue de l’analyse d’une centaine d’entretiens, les résultats se sont avérés positif.

Les premiers tests en cours d’évaluation

expérimentation FLR sur RN 165 en grand format (nouvelle fenêtre)
expérimentation FLR sur RN 165

Les premiers tests, grandeur nature, ont été réalisés sur le réseau routier national du Finistère, sur l’axe Quimper-Brest par le CEREMA. Reste maintenant à les évaluer !