Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Espaces professionnels

Report des travaux du Pont de Cheviré au week-end du 20-23 septembre

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 septembre 2019 (modifié le 11 septembre 2019)

Amélioration des conditions de trafic du périphérique Ouest de Nantes. Travaux sur le pont de Cheviré entre les portes de Bouguenais et de l’Estuaire.

En septembre, la direction interdépartementale des routes (DIR) Ouest va aménager une troisième voie sur le pont de Cheviré, servant de voie d’entrecroisement, entre les portes de Bouguenais et de l’Estuaire,dans le sens Sud-Nord. Cette voie permettra de mieux guider les automobilistes en affectant les flux de circulation sur trois voies, et améliorera ainsi la sécurité et la fluidité du trafic.

L’ouverture de cette voie d’entrecroisement sera associée à la mise en service d’un
feu de régulation d’accès, au niveau de la porte de l’Estuaire. Cette gestion par feu de
l’insertion sur le périphérique permettra, de retarder la formation éventuelle de bouchons plus importants, provoqués par l’afflux de véhicules, à la sortie du pont.

diro film animregul acces modifie 260819 cle71b2da

Ces travaux nécessiteront la fermeture du périphérique intérieur du vendredi 20 septembre 21 h au lundi 23 septembre 5 h de la porte de Bouguenais (52) à la porte de l’Estuaire (30).

La direction interdépartementale des routes (DIR) Ouest est consciente de la gêne occasionnée pour les usagers, mais elle est contrainte de recourir à ces fermetures pour moderniser la chaussée, dans le secteur du pont de Cheviré, en toute la sécurité pour les automobilistes et les intervenants sur le chantier.

QUELLES PRÉCAUTIONS PRENDRE ?

ADAPTER SES HORAIRES ET PRIVILÉGIER LES TRANSPORTS EN COMMUN

Compte tenu de l’importance habituelle du trafic dans l’agglomération nantaise, tout particulièrement les samedis midis et les dimanches soirs, il est fortement recommandé aux usagers de la route de différer, s’ils le peuvent, leurs déplacements, voire d’emprunter les transports en commun, quand cela est possible, afin d’éviter la formation de bouchons que la fermeture d’un axe aussi important que le périphérique risque d’entraîner.

Cette fermeture risque de générer un report important des usagers sur les bacs de Loire. Il est donc conseillé aux personnes souhaitant les emprunter, d’anticiper leur traversée, durant le week-end de travaux.

Les usagers sont par conséquent,invités à prendre toutes leurs dispositions pour intégrer un allongement dans la prévision de leur temps de déplacements (train, avion, spectacles, match …).

ITINÉRAIRES DE DÉVIATION

Pour les véhicules en transit Sud-Nord, un itinéraire par l’« Est » du périphérique sera indiqué (suivre l’itinéraire S2), ce qui, dans la majorité des trajets, entraînera une augmentation limitée du temps de parcours.

DES TRAVAUX QUI S’INSCRIVENT DANS UN PROGRAMME GLOBAL D’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAFIC

Ces travaux s’intègrent dans un schéma d’aménagement plus vaste visant à réduire certaines zones de congestion récurrentes sur le périphérique de Nantes.
La création de cette voie d’entrecroisement, sur le pont de Cheviré, associée à la mise en service d’une régulation d’accès par feux sur la porte de l’estuaire, retardera la formation de la congestion sur le pont de Cheviré à l’heure de pointe du matin.
Ces deux aménagements, d’un montant global de 850 000 €, sont réalisés dans le cadre d’un partenariat entre l’État, la Région Pays de la Loire et Nantes Métropole.
Dans le cadre du Schéma Directeur d’Agglomération de la Gestion du Trafic de Nantes, d’autres projets verront le jour dans les années à venir, avec le même objectif d’optimisation des infrastructures existantes, afin de réduire la congestion quotidienne sur le périphérique de Nantes.

UN RETOUR D’EXPÉRIENCE CONCLUANT

En 2015, l’aménagement similaire réalisé dans l’autre sens de circulation, sur le pont de Cheviré, associé à la mise en place de feux de régulation sur les bretelles des quatre échangeurs précédents, avait permis de réduire, de l’ordre de 7 minutes, le temps passé dans la congestion, par un automobiliste, durant l’heure de pointe du soir.
La configuration de ces nouveaux aménagements étant différente, il est attendu des gains de temps de parcours conséquents, entre les portes de Retz et Saint-Herblain, mais moins que ceux constatés sur le périphérique extérieur.