Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité routière

Les accidents avec les flèches lumineuses de rabattements (FLR)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 décembre 2011
Les flèches lumineuses de rabattement sont fréquemment employées pour neutraliser une voie de circulation pour les chantiers de courte durée.
Elles sont utilisées, par paire, lorsque les conditions de visibilité sont suffisantes (la réglementation fixant un seuil minimum de 300m à 110km/h). L’espace entre les deux flèches est de 150m environ. Dans les cas d’urgence, une seule flèche peut être utilisée (flèche lumineuse d’urgence - FLU).
Malgré le respect des exigences de visibilité, on dénombre plusieurs accidents tous les ans impliquant ces types de matériels. Ainsi en 2008, 4 flèches lumineuses ont été percutées. En 2009 ce nombre passaient à 8, pour atteindre 15 en 2010. Si la gravité est le plus souvent limitée, dans quelques cas des personnes, usagers de la route comme agents de la DIR Ouest, ont pu être blessées. Dans la plupart des cas, la cause de l’accident provient d’une inattention, d’une erreur d’appréciation de la situation voire d’une somnolence du conducteur.
En présence d’une FLR, il est conseillé de chercher à changer de voie dès que possible.