Logo préfècture région
DIR   Ouest
Direction interdépartementale des routes

Interview de K. Kerdudo

publié le 12 janvier 2017

1- En quoi les réseaux routiers dans le projet SCOOP contribuent-ils aux mobilités de demain ?

Les véhicules et les routes seront de plus en plus connectés. Le projet SCOOP met en évidence les atouts de cette coopération à court terme.
Les services d’information aux usagers qui sont déployés dans SCOOP sont co-construits par les gestionnaires routiers et les constructeurs automobile (Renault, PSA) . Ce travail commun est garant d’une information de qualité délivrée aux usagers, complémentaires des outils d’informations aux usagers actuellement existants.
Le projet SCOOP permettra de préciser les conditions du déploiement à grande échelle des véhicules connectés. Les véhicules connectés sont un préalable nécessaire à l’arrivée des véhicules autonomes.

2- En quoi l’implication des gestionnaires routiers dans SCOOP est elle un atout pour améliorer la sécurité des infrastructures?

La sécurité est au cœur du projet SCOOP : les bouquets de services prioritairement développés visent à améliorer la sécurité routière des usagers et des agents travaillant sur la route : informations routières sur les travaux en cours, sur les accidents et leurs impacts sur le trafic.
L’implication des gestionnaires routiers est essentielle pour la fiabilité de ces services prioritaires, par exemple avec les informations d’alerte produites directement par les véhicules d’intervention.
Les informations validées par les gestionnaires seront diffusées avec un niveau de fiabilité plus élevé, en parallèle de données produites par les capteurs des véhicules ou par les usagers, diffusées avec un niveau de fiabilité plus faible.

3- La participation des gestionnaires routiers dans SCOOP@Ouest est elle un facteur de développement de services de mobilité innovants ?

La participation des gestionnaires routiers à SCOOP@Ouest offre des perspectives de déploiement de services innovants à grande échelle :
- Les gestionnaires routiers produisent et diffusent à bord des véhicules connectés des données spécifiques sur les chantiers, les événements inopinés et les conseils de conduite,…
- Les gestionnaires traitent également des informations issues des véhicules connectés et les diffusent vers des vecteurs tout public.
Ainsi, une information issue d’un véhicule connecté pourra être diffusée au plus grand nombre sur les panneaux à messages variables ou via les informations aux médias.

Dans l’Ouest, la mobilisation coordonnée des gestionnaires routiers contribue à la continuité des services numériques durant tout le déplacement des usagers, indépendamment des modes et de la domanialité des routes : l’information sera délivrée du piéton, aux Transports en commun ferroviaires et routiers, à la voiture équipée.

Cette continuité offre l’opportunité de développer des services à la demande, permettant de déployer les mobilités innovantes. En Bretagne et Pays de la Loire, la construction de données de mobilité dans SCOOP entre gestionnaires de Transports en commun ferroviaires et routiers et gestionnaires routiers va notamment permettre d’expérimenter l’information multimodale dynamique, et le déploiement de services pour les transporteurs de marchandises.