Comment détermine t-on des limites de vitesse sur le réseau routier ?

Cette limite est la vitesse maximale sur les routes bidirectionnelles à chaussée unique. Avant d’être instituée, les chercheurs ont testé différents paliers de vitesses possibles pour ce type de routes, avant d’opter pour le 90 km/h Qui correspond à un compromis entre les temps de déplacements et les impératifs de sécurité routière.
110 km/h est la vitesse maximale sur les routes à chaussées indépendantes, séparées par un terre-plein central, dépourvues de croisement et interdites aux piétons. C’est aussi la limitation sur autoroute en cas de pluie ou de chaussée humide.

Elle est abaissée à 90 ou même moins sur des portions de routes à fort trafic avec des échanges nombreux tels que le périphérique de Nantes ou la rocade de Rennes et sur des points singuliers pour lesquelles la vitesse de 110 n’est pas adaptée en terme de sécurité.

Partager la page

S'abonner